FRANCE

Visiter Avignon en une journée

Avignon, ou la Cité des Papes comme on l’appelle, est une ville traversée par le Rhône, située dans le Vaucluse. C’est d’ailleurs la plus grande ville du département ! Pour l’histoire, son surnom de Cité des Papes provient de la période où Avignon a abrité des papes dans son célèbre Palais entre 1309 et 1423. Tout autour, se dressent des fortifications et font du cœur d’Avignon un magnifique centre à visiter.

Je suppose que vous connaissez également la comptine pour enfants ? Sur le pont d’Avignon, on y danse, on y danse… (ne me remerciez pas, vous l’aurez dans la tête toute la journée/soirée maintenant). Mais alors, y dansait-on vraiment ? La réponse un peu plus bas !

En tout cas, sachez que j’ai prévu cette visite du jour au lendemain et j’avais moins d’une journée pour profiter au maximum alors vous allez trouver ici mes conseils pour réussir organiser votre visite d’Avignon, pour en profiter autant que moi si ce n’est plus ! On y va, tous en rond…

Accès

Avignon est très accessible depuis petites ou grandes villes. Sachez déjà qu’il y a deux gares. Une centrale, qui est surtout desservie par des TER et intercités (Avignon Gare Centre). La seconde est un peu plus excentrée, Avignon Gare TGV, mais des navettes relient les deux gares (donc le centre) en moins de cinq minutes. 

Si vous venez en voiture, bien-sûr Avignon est très simple d’accès, cependant pour stationner dans le centre attendez-vous à mettre la main au porte-monnaie. Je vous conseille donc deux parkings gratuits : le parking de l’île Piot (900 places) et le parking des italiens (1100 places). Une navette, gratuite également, vous amènera aux remparts, sinon comptez une quinzaine de minutes à pieds. 

Enfin, pour plus d’économies, vous pouvez opter pour le bus qui relie plusieurs grandes villes à Avignon. Lyon, Paris, Toulouse, Caen, Grenoble… N’hésitez-pas à regarder sur les sites comme Blablabus ou Flixbus pour trouver le meilleur itinéraire !

Où dormir ?

Comme je n’y ai passé qu’une journée, je n’ai pas dormi sur place. Alors pour ne pas mal vous conseiller, je préfère vous réorienter sur le site de l’office du tourisme qui référencie tous les moyens d’hébergement (ICI).

Que visiter ?

1. Le célèbre Pont d'Avignon : le pont Saint-Benezet

On en vient à cette célèbre chanson ! Qui l’a visité sans y faire un petit pas de danse ? Pas moi, le ridicule ne tue pas dit-on… Et pourtant, durant la visite, nous apprenons qu’on ne dansait pas sur le pont, mais sous le pont, sur les bords du Rhône ! Autant vous dire que je me suis sentie trahie dans ma plus petite enfance. 

Trève de plaisanterie, ce pont a la particularité d’être coupé et de ne pas relier les deux rives. Il ne reste que quatre arches sur les vingt-deux ! Malgré tout, il est classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Les premiers travaux du pont datent de 1230 et se sont étalés sur plusieurs siècles. A la fin, pas moins de 900 mètres de pont pour enjamber le fleuve, c’est difficile à croire quand on voit les vestiges. Il reste toujours la chapelle, qui permettait aux papes de s’arrêter prier lorsqu’il traversait le Rhône. Ceux-ci avaient souhaité s’éloigner d’Avignon, pour vivre à Villeneuve, dans le but de fuir les nuisances. A savoir qu’Avignon était qualifiée par le poète Pétrarque de “plus infecte et plus puante des villes de la terre”. 

La visite dure environ 30-45 minutes, et l’audioguide vous permettra d’en savoir beaucoup plus sur l’histoire du Pont de Bénezet. Le tarif de la visite du pont seul est de 5€ par adulte, mais je vous conseille de prendre le combiné avec le Palais des Papes pour faire quelques économies (prix du billet combiné : 14,50€) !

A table !

Ayant la visite du Palais des Papes à 13h30, nous avons mangé assez tôt, mais bien évidemment, modulez votre journée comme vous le souhaitez !

En tout cas, si j’ai un conseil à vous faire, c’est de déjeuner à la Brasserie de l’Horloge, sur la place du même nom ! Le cadre est très mignon, le personnel sympathique et surtout vous ne mangerez que du fait-maison. Les produits sont frais, de qualité, et tout provient de producteur du coin (il y a même la liste sur le menu, ce qui est rare). En terme de prix, comptez 15-20€ le plat et 7€ le dessert. Une vraie régalade !

2. Le Palais des Papes

Place à l’incontournable Palais des Papes ! De l’extérieur, cet édifice est impressionnant et extrêmement bien conservé. C’est d’ailleurs le plus grand palais gothique : 15 000 m2 de plancher, soit en volume 4 cathédrales gothiques ! Il n’y eut besoin que de 70 ans pour le construire, impressionnant non ?

Après avoir été le célèbre palais pontifical, il est passé par l’étape caserne militaire et a même accueilli des expositions. De ce fait, l’intérieur n’est pas conforme à ce qu’il était à l’époque. Mais pas de panique, la visite se fait avec une tablette qui vous permettra d’écouter les explications mais surtout de vous projeter plusieurs siècles en arrière. En scannant les QR codes, vous n’aurez plus qu’à vous servir de la tablette comme une loupe pour vous promener dans la pièce où vous vous trouvez. L’expérience est incroyable ! Vous pourrez comparer le palais actuel à l’ancien, les tapisseries, les reliques, les vitraux, les fresques… Magique. 

La visite dure facilement 1h30-2h, même si vous pouvez abréger en ne vous plongeant pas dans chaque pièce comme nous l’avons fait. Le tarif de la visite du Palais des Papes est de 12€par adulte mais encore une fois je vous conseille le combiné avec le Pont pour ne rien rater des immanquables. Prix du billet combiné : 14,50€.

3. La Basilique Notre-Dame des Doms

Juste à côté du Palais des Papes se trouve la Basilique Notre-Dame-des-Doms. Construite au XIIème siècle, elle a depuis été rénovée mais n’a rien perdu de son charme historique. Elle domine le Rhône et son clocher est surmonté par une Vierge dorée. La visite est gratuite, et je vous conseille d’y entrer pour être frappé par cette luminosité qui est rare dans un édifice religieux. Vous trouverez d’ailleurs quelques panneaux d’information bénéfiques à la visite !

4. Le rocher des Doms

Petit tour dans le parc situé à côté de la Basilique, très agréable, afin d’avoir une magnifique vue sur le Rhône. Il vous sera possible de trouver un coin ombragé pour vous détendre, profiter de l’endroit, boire un verre si vous le souhaitez ou juste marcher. C’est très calme et reposant de trouver un si grand coin de verdure au cœur du centre historique. 

Le Festival d'Avignon : place au théâtre !

Le Festival d’Avignon est un évènement attendu chaque année pour les amateurs de théâtre ! C’est d’ailleurs une des manifestations françaises les plus reconnues internationalement parlant. Le patrimoine se transforme en scène de représentation durant un mois, permettant de voir une pièce dans de magnifiques conditions, souvent à ciel ouvert. Il a été fondé en 1947 par Jean Vilar et se tient chaque été dans la cité des Papes. Y sont présentés une cinquantaine de pièces différentes, françaises et internationales. Le mieux est de se laisser porter dans les rues, de récolter les tracts et de faire confiance a son instinct pour découvrir des pièces parfois trop méconnues. Puis, il y a certaines pièces qui sont pour nous des incontournables et qu’on ne raterait pour rien au monde !

Evidemment, lors de cette période, il est plus compliqué de trouver un hébergement, les prix peuvent un peu flamber, et surtout de trouver une place de stationnement. L’accès est interdit en voiture dans le centre historique entre midi et 2h du matin, privilégiez donc les parkings que je vous ai cités plus haut !

J’espère que cette petite visite d’Avignon vous aura mis l’eau à la bouche. C’est une ville qui m’a énormément plu, qui a une magnifique histoire et architecture. Alors n’hésitez pas et planifiez Avignon durant votre prochaine escapade dans le Sud de la France ! 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *