FRANCE

Bordeaux : les incontournables

Bordeaux peut être décrit comme la capitale girondine, le cœur de la région viticole et c’est la neuvième commune de France. La ville possède une très belle architecture, et une culture riche ! Capitale mondiale du vin, c’est une destination touristique internationale ! Située dans le sud-ouest de la France, la métropole bordelaise bénéficie d’une belle accessibilité, et de magnifiques choses à voir au cœur de la ville ou à l’extérieur.

Alors n’attendez-plus, planifiez Bordeaux dans une de vos escapades ! Voici une journée type pour découvrir le maximum, même en restant peu de temps sur place.

Point accessibilité

– En voiture : Très bien desservie par le réseau autoroutier, Bordeaux est facile d’accès depuis les quatre coins de la France. La rocade, périphérique bordelais, prend le relais à la sortie de plusieurs autoroutes (A10, A62, A63). 

– En train : Développée il y a peu, la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux a favorisé le déplacement en train. Désormais, comptez un peu plus de 2 heures pour rejoindre les deux villes (contrairement à 3h30 il y a quelques années). Venant d’ailleurs, il est très simples d’arriver à Bordeaux également. La gare Saint-Jean, de Bordeaux, est située dans le centre-ville et permet de rejoindre le centre historique en quelques arrêts de tramway. Le train est une excellente alternative à la voiture et vous permettra de profiter de votre séjour dans la capitale girondine. 

– En car : Les compagnies d’autocar telles que Flixbus, Eurolines ou Ouibus desservent Bordeaux. Moins onéreux qu’un voyage en train, l’autocar peut être une bonne solution pour voyager à bas prix. Il est fréquent de rouler de nuit, ce qui ne vous fera pas perdre en temps sur place.

– En avion : L’aéroport de Bordeaux-Merignac vous fera rejoindre toutes les grandes villes de France (et une partie des capitales européennes). Cependant, il est situé à l’extérieur de la ville. Il vous faudra donc soit louer une voiture en arrivant, soit opter pour une navette ou un bus pour rejoindre le centre-ville. 

Où loger ?

Il existe tous types d’hébergement à Bordeaux. Si vous souhaitez loger dans le centre historique, vous trouverez principalement des hôtels indépendants ou quelques hôtels de chaîne (Best Western, Mercure entre autres). Si vous vous éloignez légèrement du centre historique, tout en restant dans le centre-ville, les prix seront plus abordables. Je vous déconseille le quartier de la gare, assez mal fréquenté malgré que les hôtels soient attractifs en terme de tarif. Pour avoir les tarifs les plus bas, il faut s’éloigner encore plus et sortir de Bordeaux sur les villes frontalières qui restent accessibles en tramway (Merignac, Pessac et Talence par exemple). 

Vous pouvez également vous tourner vers le site AirBnb qui fonctionne très bien dans la location d’appartements entre particuliers. Vous aurez du choix ! 

Sachez qu’il existe un camping situé dans le quartier de Bordeaux-Lac, excentré mais il a le mérite d’exister. A proximité du nouveau stade de football, du vélodrome et du parc des expositions. Bien-sûr, le camping est bordé par le lac où vous pourrez vous baigner l’été et faire quelques activités telles que le canoë, de la voile ou de l’aviron. 

Itinéraire type

1. Place de la bourse / Miroir d'eau

Démarrons en plein centre ! La place de la Bourse, avant appelée Place Royale, est très souvent celle que l’on envoie en carte postale depuis Bordeaux. Le miroir d’eau borde la place sur le trottoir d’en face ce qui permet de voir le reflet des façades de la chambre du commerce et du musée national des Douanes, entre autres. La fontaine des Trois Grâces, en bronze et en marbre, est au centre des pavés, apportant un charme supplémentaire. 

C’est donc notre point de départ. Souvent fréquentée par les enfants aux beaux jours, afin de jouer dans la “pataugeoire”, vous ne résisterez sans doute pas à faire de même, en étant adulte. N’hésitez-pas à y revenir de nuit, l’éclairage rend le lieu encore plus beau !

2. Place de la comédie / Grand-Théâtre

Remontez par le Cour du Chapeau Rouge, à droite de la place. Vous rejoindrez directement la place de la Comédie, avec le Grand Théâtre qui n’est autre que l’Opéra National de Bordeaux. Inauguré en 1780, il est aujourd’hui réputé comme un des plus beaux théâtres du monde. 9 muses et 3 déesses de la mythologie antique sont dressées au sommet des 12 colonnes.

Il est possible de visiter le Grand Théâtre, soit gratuitement lors des journées du patrimoine (ce que j’ai fait), soit en réservant à l’avance par téléphone ou sur internet, moyennant 6 € par personne. Vous aurez accès aux coulisses mais aussi à la salle si aucune représentation n’est prévue. 

Pour les amateurs de gastronomie, le célèbre chef Philippe Etchebest a ouvert son restaurant Le quatrième mur au sein même du monument. Vous trouverez un côté brasserie et un côté table d’hôtes, avec un repas en sept services. Alors si vous êtes fans de Top Chef ou si vous avez envie de manger des plats de qualité, n’hésitez pas !

3. Place des Quinconces

L’esplanade des Quinconces est un point central à Bordeaux. Ici se rejoignent plusieurs lignes de tramways et de bus. La plus grande place d’Europe (12 hectares) est bordée par la Garonne d’un côté et par le Monument aux Girondins de l’autre. De nombreuses manifestations s’y déroulent toute l’année : Fête du Fleuve, Fête du Vin, Foire à la brocante, Fête Foraine, concerts, animations sportives… Alors il se peut que vous ne la trouviez pas vide ! 

La place des Quinconces a été construite sur les ruines du château Trompette, en 1828 (10 ans de construction). La forteresse construite au 15eme siècle par l’un des prédécesseurs de Louis XVIII suite à la reconquête de Bordeaux auprès des anglais a été remise à la municipalité qui a décidé de la démolition du château. Complètement fou, n’est-ce pas ?

4. Les quais de la Garonne / Les hangars

En redescendant depuis les Quinconces vers la Garonne, partez vers le quartier des Chartrons en longeant le fleuve. Vous pouvez éventuellement faire ce trajet en tramway et descendre à l’arrêt Cours du Médoc (ligne B). Pour ceux qui souhaitent le faire à pieds, c’est très agréable. Les quais ont été réaménagés récemment, passant d’un endroit mal fréquenté et complètement déserté à un endroit très populaire où il fait bon d’y passer ses soirées !

Bord’eau Village, comme il est officiellement appelé, abrite désormais environ 50 magasins et restaurants. Pour le côté original, vous pouvez vous tester au surf grâce au Wave Surf Café qui propose de surfer sur une vague artificielle ! Vous pouvez également y prendre un café ou manger un bout, en regardant les apprentis surfeurs (et parfois, c’est drôle…). 

C’est l’heure du déjeuner !

On reste ici, le quai des marques possède tout un tas de choix pour le déjeuner comme je vous disais juste avant. Alors tout dépend ce que vous avez envie de manger ! Burgers, bagels, pizzas, ou un peu plus raffiné ? Voici ma recommandation !

Le Riva :

Connu principalement pour ses burgers gourmets, vous pourrez également déguster de fabuleux tartares de viande ou poisson. C’est frais et délicieux ! Les plats du jour sont variés, donc il y en a pour tous les goûts et tous les appétits ! Le personnel est très agréable, je le recommande fortement pour son rapport qualité/prix très intéressant. De plus, vous pouvez aussi vous y arrêter pour le goûter, les crèpes sont excellentes !

107693709_326327005438440_2393072805591066805_n

5. La cité du vin

Depuis 2016, Bordeaux possède sa Cité du vin, il était temps, non? Pour les amateurs de vin, ou les curieux, c’est un arrêt incontournable désormais. Vous pouvez y aller seulement pour prendre un verre au Belvédère (8ème étage) avec vue panoramique sur Bordeaux ou pour vous familiariser avec le vin. Plusieurs choix s’offrent à vous !

Tout d’abord, le parcours permanent vous emmènera à la découverte du vin depuis les vignes jusqu’au verre. Le parcours étant grand, prévoyez d’y passer une bonne partie de l’après-midi ! Vous pouvez sinon opter sur un des parcours thématique qui dure environ une heure, pour vous spécialiser sur un thème qui vous intéresse (dont un parcours junior, pour apprendre la culture viticole aux 7-12 ans). 

Il y a également des expositions temporaires, alors renseignez-vous sur le site internet (ICI) sur les sujets traités lorsque vous y passerez. Ils ont récemment annoncé l’exposition sur la mythologie grecque, en lien avec le vin bien sûr, pour 2021 ! Certaines expositions temporaires ont touché au vin dans certains pays comme le Portugal ou l’Argentine. Cela peut aussi parler d’objets tels que les verres à vin ! En bref, les expositions temporaires ont des sujets variés qui peuvent vous intéresser alors n’hésitez-pas à regarder le programme.

Enfin, la Cité du Vin propose des ateliers dégustation. Personnellement, j’ai fait une découverte à l’œnologie pour apprendre à reconnaître un vin, dissocier vin rouge et vin blanc et découvrir la culture viticole ! Les ateliers sont en petit comité, je vous les conseille. C’est très intéressant, ludique et surtout vous aurez l’opportunité de déguster quelques vins du monde. 

En conclusion, l’arrêt à la Cité du Vin est presque obligatoire quand on est de passage à Bordeaux ! Vous avez plusieurs choix possibles, selon le temps que vous avez sur place vous trouverez quelque chose qui vous conviendra, même si ce n’est que pour une petite dégustation au Belvédère !

6. La rue Sainte-Catherine

Prenons le tramway pour quelques arrêts, et retourner au niveau du Grand Théâtre, où démarre la rue Sainte-Catherine. Longue d’un kilomètre, c’est (soi-disant) la plus grande rue commerciale d’Europe. On y compte un peu plus de 230 commerces, c’est le lieu incontournable pour le shopping à Bordeaux ! Pour les agoraphobes, n’y allez pas un samedi après-midi, c’est un conseil… 

Alors shopping ou pas, je vous conseille d’y passer pour rejoindre l’étape suivante. Qui sait, vous trouverez peut-être une ou deux boutiques où vous arrêter ?

C’est le goûter !

La spécialité sucrée, c’est le canelé ! Alors vous n’allez pas partir de Bordeaux sans avoir goûté cette pâtisserie moelleuse au goût de rhum et de vanille. 

Le vrai, le véritable, c’est le Baillardran. C’est la référence. Vous pourrez trouver plusieurs boutiques dans le centre-ville notamment à Sainte-Catherine ou à Pey-Berland notre prochain arrêt. Cependant, depuis quelques années, la Toque Cuivrée fait concurrence. Moins chers, les canelés sont également très bons. Le rapport qualité/prix est imbattable. Au départ, les boutiques se situaient en périphérie de Bordeaux mais de plus en plus, il est possible d’en trouver au centre-ville, à Sainte Catherine par exemple. 

Malgré tout, ma préférence va vers Baillardran grâce à l’impeccable dosage rhum/vanille et à la cuisson un peu plus croustillante.

Etant donné que les deux boutiques sont à proximité, pourquoi ne pas tenter une comparaison pour vous faire votre avis ? J’attends vos retour en commentaire ! D’ailleurs, vous retrouverez bientôt la recette du canelé bordelais dans la partie Recettes du blog ! 

7. Place Pey-Berland / Cathédrale Saint-André et Hôtel de Ville

Depuis la Rue Sainte Catherine, rejoignez la Place Pey-Berland où se trouve l’Hôtel de Ville mais surtout la Cathédrale Saint-André. C’est le lieu de culte le plus imposant de Bordeaux ! Elle est classée Monument Historique et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998 au titre des Chemins de Saint Jacques de Compostelle. Son originalité tient de son clocher indépendant. Il est bien-sûr possible de visiter la cathédrale, même si celle-ci est souvent en rénovation. 

8. Vieux Bordeaux / Quartier Saint-Pierre

A partir de la Place Pey-Berland, rejoignez le quartier Saint-Pierre par le Cour d’Alsace-et-Lorraine. Prenez à gauche au niveau de la Place du Palais et entrez dans ce fabuleux quartier du Vieux-Bordeaux. Vous tomberez nez à nez avec la porte Cailhau, haute de 35 mètres et construite en 1495, qui constituait l’entrée de la ville. N’hésitez-pas ensuite à vous perdre dans les ruelles, c’est la meilleure manière de découvrir le centre historique. Passez par l’église Saint-Pierre et sa place populaire remplie de bars et restaurants. Vous rejoindrez par la place du Parlement notre point de départ de la journée, la Place de la Bourse !

Voici une boucle complète, pour un itinéraire d’une journée ! Evidemment, vous n’aurez pas tout vu et je vous recommande de rester un peu plus à Bordeaux pour poursuivre la visite avec la grosse cloche, le Musée d’Aquitaine et le jardin public. 

Vous pouvez même rester et vous éloigner un peu pour découvrir le Bassin d’Arcachon à moins d’une heure de route, accessible en TER. N’hésitez-pas à consulter l’article ci-dessous pour organiser vos visites !

A bientôt pour un nouvel article en Gironde, sur la route du Médoc à la découverte des châteaux !

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Nicole STEFANI a dit :

    Voilà une belle ambassadrice de Bordeaux.. très belle visite , complète et bien expliquée

    1. Merci beaucoup !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *