FRANCE

Les plus belles plages autour de Montpellier !

“Mais il y a la plage à Montpellier non?” m’a-t-on souvent posé comme question.

Alors non, techniquement, Montpellier est une ville du sud qui n’a pas d’accès direct à la plage. Cependant, il faut admettre que ce n’est pas bien loin.

La plus proche est celle de Palavas-les-Flots, à 15kms à peine. Cette station balnéaire est très touristique : bars, restaurants, glaciers, plages et activités nautiques, tout y est !  Malgré tout, la plage est bordée d’immeubles et n’a rien de paradisiaque. De plus, pour se garer, tout est payant à moins de vouloir marcher une vingtaine de minutes!

Quelles sont les plus belles plages autour de Montpellier ? Où aller? La réponse ci-dessous !

Les plages à ne pas manquer autour de Montpellier

1. Le Petit Travers

Sans nul doute ma préférée, la plage du Petit Travers est pour moi la plus belle des plages autour de Montpellier. Elle se situe sur la commune de Carnon, à 17kms de la ville.

C’est un espace naturel protégé, ce qui est assez rare sur la côte, quand on compare à La Grande Motte ou Palavas-les-Flots par exemple. La plage est grande, éloignée de la route et abritée par des dunes. D’ailleurs, la petite marche de 5 minutes entre le parking et la plage est très agréable, aménagée avec des pontons de bois et accessible pour les personnes à mobilité réduite, ce qui n’est pas négligeable.

En terme d’accès plusieurs options s’offrent à vous ;

– En bus : la ligne 606 qui relie Montpellier à Aigues-Mortes s’arrête sur plusieurs plages, dont celle du Petit Travers. Méfiez-vous cependant des horaires, il n’y en a qu’un par heure en haute saison !

– En vélo : pour les sportifs, vous pourrez venir au Petit Travers en vélo ! Une piste cyclable relie Carnon à La Grande Motte, et passe bien évidemment devant la plage du Petit Travers ! Point négatif : Montpellier à vélo, c’est compliqué. Peu de pistes cyclables, beaucoup de circulation… je vous conseille donc cette option que si votre but est de faire une balade à vélo et dans ce cas, faire un stop par la plage. Mais si vous vous aventurez à faire Montpellier-Le Petit Travers en vélo, je décline toute responsabilité ! 

– En voiture : bien-sur ! Et l’avantage de cette plage c’est qu’il y a un grand parking, gratuit. Assez vite rempli l’été, forcément, mais avec un peu de patience ou d’anticipation vous ne devriez pas avoir du mal à vous rendre au Petit Travers.

Etant donné que c’est un site protégé, vous ne trouverez aucun snack-bar dans les parages. Prévoyez-donc de quoi boire ou manger pour tenir vos longues heures au soleil !

2. La plage de l'Espiguette

Certes, on s’éloigne un peu de Montpellier, mais cette plage en vaut vraiment le coup !

La plage de l’Espiguette se trouve au Grau-du-Roi, dans le département voisin du Gard (comptez une bonne demi-heure de route, hors embouteillages). Cette vaste étendue de sable (ni plus ni moins 10kms) est une des plus belles de la Méditerranée, d’après un classement paru récemment dans le magazine Elle.  

Protégée par des dunes pouvant atteindre 12 mètres de haut, et écartée de la route par plusieurs kilomètres, on ne peut se sentir que dépaysés face à un infini de bleu. 

Ayant servi de décor pour le film “Après moi le bonheur” avec Alexandra Lamy, la plage de l’Espiguette est un véritable espace naturel incontournable : il faut donc être prêt à marcher une bonne quinzaine de minutes dans un sable chaud pour rejoindre la plage depuis le parking (N.B : parking payant d’avril à septembre).

D’un point de vue accès, nous sommes un peu plus réduits pour celle-ci. La voiture est, à ma connaissance, le seul moyen d’y arriver depuis Montpellier. 

Par contre, si vous en avez l’envie, il existe des centres équestres à proximité qui vous permettront de faire une balade à cheval d’environ 2H au bord de cette plage tout au long de la journée mais aussi au coucher du soleil. 

En bref, si vous passez quelques jours dans les parages, je vous encourage fortement à y faire une halte. La plage de l’Espiguette fera sans aucun doute partie de votre top 3 également !

3. La plage du Pilou

A même distance de Montpellier que Palavas-les-Flots, mais de l’autre côté, on trouve Villeneuve-lès-Maguelone et une de ses plages : celle du Pilou. Cette plage est labellisée “Pavillon Bleu”, campagne de sensibilisation à l’environnement. Elle est donc très préservée et c’est justement ce qui la rend belle !

D’un point de vue accessibilité, vous pouvez vous y rendre en voiture, bien-sûr. Un parking se trouve avant la passerelle (2€ pour la journée) et ici, deux choix s’offrent à vous ! Soit, vous traversez l’îlot et longez le sentier à travers les étangs pour une marche de 15 minutes environ. Soit, vous empruntez le petit train blanc qui fera le même trajet mais ce sera moins fatiguant (fonctionne selon la saison) ! Il vous arrêtera d’ailleurs sur la colline où se trouve la cathédrale, prenez le temps de la visiter, elle vaut le coup d’oeil.

Autre possibilité, le vélo : des garages à vélo sont mis à disposition à l’entrée de la plage. Rien de plus dépaysant qu’une balade à deux roues à travers les étangs jusqu’à la plage pour se rafraîchir !

Un mélange entre sable et cailloux vous attend. La plage est étroite, mais s’étend suffisamment pour que chacun y trouve sa place ! Du fait de sa préservation, vous ne trouverez pas de snack-bar, prévoyez donc de quoi vous sustenter. La baignade est surveillée en haute saison et a un accès pour personnes à mobilité réduite ce qui est non négligeable.  

4. La crique de la Nau, et sa voisine la Vigie

Un peu plus loin que le Pilou à Villeneuve-lès-Maguelone, on retrouve Sète et ses magnifiques plages. Vous pourrez trouver là-bas des plages de sable fin avec de larges étendues. Cependant, ici, je mise sur les deux criques sétoises : la crique de la Nau et la crique de la Vigie. 

D’un point de vue accessibilité, vous pouvez vous y rendre en voiture, bien-sûr. Un parking se trouve devant le court sentier escarpé (2€ pour 4h de stationnement). Sinon, depuis Montpellier et pour éviter les bouchons, je vous conseille de prendre le TER puis le bus n°3 qui vous arrêtera juste devant. Comptez 45min pour le trajet complet (globalement la même chose qu’en voiture !). Vous aurez 3 à 4 bus par heure, ce qui est tout de même très correct. Au niveau de l’accessibilité de la crique, il suffit de marcher moins de cinq minutes sur un sentier assez escarpé (surtout pour la crique de la Vigie, les rochers sont plus pentus), mais rien d’infaisable.

Isolées du centre ville, les deux criques sont dans un quartier résidentiel, donc prévoyez de quoi boire et/ou manger si vous le souhaitez. J’ai été surprise de voir qu’en plein mois de juillet, le parking était quasiment désert, et la place ne manquait pas pour étendre sa serviette malgré que la crique soit étroite. Le sable caillouteux ne fait pas mal aux pieds, et il est possible d’observer quelques poissons dans l’eau translucide. Attention aux oursins qui bordent les quelques rochers ! De plus, l’eau devient rapidement profonde, ce qui est rare dans les parages. 

Malgré cela, l’endroit est paradisiaque. Je me serais crue en Corse… les criques entrent donc facilement dans mon top !

 

Pour l’instant, voici mon top 4 des plus belles plages autour de Montpellier, mais n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me donner VOTRE plage préférée. On pourra éventuellement passer à un top 5 ou même un top 10 !

Alors ? On va se baigner ?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *